Oise Mobilité – Toute la relation voyageurs

 

Le Syndicat mixte des transports de l’Oise (SMTCO), a confié à Cityway et à  Vix Technology, la gestion complète de la relation voyageurs à l’échelle du département, de l’information transport au SAV billettique en passant par les réservations TAD et le traitement des réclamations. Ces prestations interviennent dans le cadre d’un contrat de Partenariat Public Privé (PPP)

Sur le plan contractuel, le SMTCO a opté pour un engagement dans la durée, sous la forme d’un Partenariat Public Privé d’une durée de 12 ans.

  • Vix Technology prend en charge la fourniture des équipements billettiques
  • Cityway fournit les systèmes d’information et gèrent toutes les relations avec les clients voyageurs et avec les exploitants des services de transport. La centrale de mobilité joue aussi, auprès du SMTCO, un rôle d’observateur de la mobilité et de reporting sur les pratiques et attentes des usagers

Enjeux et objectifs du PPP

  • Favoriser l’usage des services de transport : urbain, interurbain, ferroviaire, auto partage, covoiturage..
  • Garantir le bon fonctionnement des systèmes d’information et de vente : exploitation, maintenance, assistance technique auprès des opérateurs..
  • Mutualiser et optimiser les moyens humains, techniques et financiers mis en oeuvre

Le site internet et les applications mobiles

Une nouvelle version du site internet et des applications (en version Android et iOS) de Oise mobilité ont été lancées début juin 2017.

Les fonctionnalités de ce site sont multiples : calculateur d’itinéraire multimodal, information en temps réel, prise en compte du covoiturage, informations routières, boutique en ligne…

La nouvelle version est encore plus riche que la précédente avec notamment :

  • Une recherche d’itinéraire (non seulement dans l’Oise, mais également vers l’Ile de France) :
    • Sur une cartographie dynamique
    • Incluant le transport à la demande interfacé avec Optycall
    • Avec indication tarifaire des solutions
  • Un suivi des véhicules en temps réel
  • Une rubrique spéciale « Transports scolaires »

Le site internet Oise mobilité est un site Web Responsive Design, c’est-à-dire qu’il s’adapte automatiquement au sujet sur lequel il est consulté (ordinateur, tablette, smartphone…)

Vision ordinateur

Vision tablette                                                                                                      Vision site mobile

 

Vision application

 

Télécharger le dossier de présentation générale

Autres centrales de mobilité gérées par Cityway : BourgogneIsère (dont gare routière)

L’information dynamique à l’échelle du département

La centrale de mobilité pilote les afficheurs dynamiques déployés sur l’ensemble du territoire de l’Oise

  • pour guider les voyageurs en transit dans les différents pôles d’échanges et points d’attente du réseau
  • en diffusant les informations concernant tous les réseaux et tous  les exploitants partenaires du SMTCO

Equipements déployés

  • 20 afficheurs en gares, gares routières et pôles d’échanges (afficheurs type PGD et TFT)
  • 150 bornes d’information voyageurs
  • 12 000 étiquettes QRCodes aux arrêts

Informations diffusées

  • Horaires de passage théoriques et ajustés selon avance/retard
  • Perturbations
  • Affectations de quais (dans les pôles d’échanges)

Oise mobilité utilise l’outil de suivi temps réel flotte multi exploitants – Geomonitor pour alimenter l’information dynamique à l’échelle du département.

 

Interview de Véronique Picard, Directrice du SMTCO

Qu’avez-vous mis en place pour gagner le Prix French Mobility cette année ?

Le syndicat mixte des transports collectifs de l’Oise -Oise Mobilité- a reçu cette année le Prix French Mobility remis par la Ministre des transports, dans la catégorie « approche multimodale ».

Nous avons été pionnier sur cette démarche puisque notre système a été mis en place dès 2010, pour 14 collectivités organisatrices de transport et de mobilité.

Notre Pass Oise mobilité est une carte à puce qui permet de charger les titres de transports de différents réseaux, achetés sur la e-boutique ou en agence. En complément, il y a 2 ans, nous avons mis en place le MTicket ( titres dématérialisés) sur smartphone.

Nous avons également souhaité bâtir un Observatoire de la mobilité, pour pouvoir analyser tous les réseaux, les déplacements combinés, et faire des préconisations aux réseaux pour améliorer leur offre. Par exemple, pour harmoniser des horaires de bus en fonction des arrivées des trains.

C’est un travail assez laborieux, car chaque réseau a sa logique, les réseaux SNCF ont des horaires très figés, on dépend des trains qui partent vers les gares parisiennes, les créneaux horaires sont très restreints, il y a peu de souplesse. Les cars régionaux et les bus urbains doivent s’ajuster par rapport aux horaires de ces trains.

 

Comment les usagers ont-il accueilli ces nouveautés ?

Ils en mesurent les effets quand nous faisons l’affichage en temps réel des horaires de passage. Nous avons 850 véhicules de TC équipés de système de géolocalisation. Leurs données sont accessibles sur des bornes d’information voyageur dynamiques (en sortie de gare, aux points d’arrêts principaux) ou sur le site Oise mobilité.fr et les apps.

Ce service existe sur tout le territoire, en zones urbaines, périurbaines ou rurales. C’est rare d’avoir une telle égalité de service sur tout un département, dans les grandes et petites communes.

 

D’après votre expérience, quels ont été les obstacles à ce projet ?

Les exploitants de transport n’avaient pas nécessairement l’habitude de la fiabilité dans les horaires. Par exemple les chauffeurs de car et de bus, étaient peu sensibles au respect précis des horaires. Certains chauffeurs, considérant qu’il n’y avait habituellement personne à certains arrêts, sur certains créneaux horaires, n’y passaient pas. Ils géraient les besoins habituels, mais pas l’exceptionnel.

Là l’information voyageur est communiquée, en temps réel, donc ils ont dû faire l’apprentissage du respect des horaires et des points de desserte. Cela a permis une plus grande fiabilité des horaires et des passages.

Du coup, l’usage des transports s’est réellement développé, en nombre de voyageurs. Aujourd’hui, les voyageurs voient directement, en temps réel, où sont les cars autour d’eux. Cela a diminué le réflexe ‘voiture’.

 

Quelles seront vos prochaines étapes ?

Continuer de simplifier l’accès à l’offre de transport et développer l’offre de transport en milieu rural. Il y a des cars interurbains, mais on ne peut pas mettre des grands cars partout, à des heures où il y a peu de monde. Nous avons donc au l’idée de donner de la visibilité à un service d’autostop organisé, Rezo Pouce. C’est un système qui fait que dans des zones rurales, les communes positionnent des points d’arrêt, et par une plateforme internet, les gens s’inscrivent pour être conducteur ou passager. Il suffit de faire connaître à quelle heure on sera à un certain arrêt et l’information est partagée avec tous ceux qui font partie de ce réseau. C’est gratuit. Il y a une vraie confiance car les personnes sont des adhérentes validées par le réseau. Elles vont s’inscrire à la mairie, pour recevoir un petit macaron et doivent s’identifier pour accéder au service.

Cityway a développé cette solution et c’est une association qui la commercialise auprès des maires de communes rurales, à petit prix.

Les points d’arrêt de ce réseau, nous les intégrons dans notre application Oise Mobilité. Cela permet de remettre de la proximité au sein de la collectivité, avec un service sécurisé par la collectivité, pour un coût très réduit.